Chargement en cours ...

Accueil Blog Le métier Double ou triple : quel vitrage choisir ?

Double ou triple : quel vitrage choisir ?

17/10/2018

Il vous est certainement déjà arrivé d’entendre par la radio ou par un quelconque média du bilan énergétique d’une habitation. Le bilan énergétique permet de faire le point sur la consommation énergétique de votre logement et d’identifier les mesures à prendre pour réduire cette consommation.

Ce que vous ne savez peut-être pas c’est que votre vitrage peut influer considérablement sur les résultats de votre bilan énergétique. Mais changer vos vitrages par un double vitrage ou même un triple vitrage va vous permettre de réaliser des économies relativement importantes sur vos factures d’énergie.

Le vitrage a des incidences sur la performance énergétique d’une habitation

Pour réaliser un Diagnostic de Performance Energétique, il faut systématiquement faire appel à un professionnel. En effet, ce type de diagnostic se fait grâce à l’utilisation d’un logiciel règlementé. Il a pour but d’établir un état des lieux des pertes d’énergie par les parois et les gains. Le Diagnostic de Performance Energétique est valable pendant 10 ans. Et le coût de sa réalisation varie en fonction du nombre de pièces (environ 95 euros pour un studio et 125 euros pour un logement 5 pièces).

Une fois le DPE réalisé, vous saurez si votre logement est énergivore ou non (l’étiquette énergie allant vers le rouge). Vous saurez également l’impact de votre consommation énergétique sur les émissions de gaz à effet de serre. Si vous constatez qu’il y a un problème d’isolation avec votre logement, plusieurs solutions peuvent être envisagées pour résoudre le problème :

  • Vous pouvez installer un vitrage plus performant, du double vitrage ou du triple vitrage ;

     

  • Mais vous devez prendre en considération votre type d’habitation avant de choisir ;

     

De nos jours, le simple vitrage s’efface peu à peu, au profit du double vitrage et du triple vitrage. Notez qu’il ne faut pas confondre le survitrage et le double vitrage et le triple vitrage. Le survitrage est un cadre fixe installé à 5 ou 6 mm de l’ancienne vitre, il laisse donc intact le châssis existant. Si vous avez un budget limité, le survitrage est la solution qu’il vous faut pour optimiser les performances isolantes de vos vitres. Mais le survitrage est moins performant que le double vitrage.

Le double vitrage : c’est quoi ?

Le double vitrage est devenu aujourd’hui le standard du monde de la construction. Ce type de vitrage est constitué de 2 plaques de verre de 4 mm chacune entre lesquelles se trouve un espace reformant de l’air ou du gaz (12 à 16 mm d’épaisseur). Les 2 types de double vitrage les plus communs sont le 4/16/4 et le 4/12/4.

Un indice permet de comparer les performances isolantes des verres, c’est le coefficient thermique Ug. Plus le coefficient est proche de 0, plus les performances du vitrage sont élevées. Un double vitrage standard est capable de réduire 40% des pertes de chaleur en comparaison avec un vitrage simple. Pour information, avec l’évolution des techniques de fabrication, les doubles vitrages ont connu une nette augmentation de performance. Ainsi, le double vitrage tel que nous le connaissons aujourd’hui est 3 fois plus isolant que le double vitrage produit dans les années 80.

Quoi de neuf avec le triple vitrage

Comme son nom l’indique, le triple vitrage est composé de 3 lames de verres espacées par des lames d’air ou de gaz. Ce type de vitrage décuple les performances thermiques de votre fenêtre. Néanmoins, avant de l’installer, il faut en considération plusieurs points : le climat, la location de votre habitation…

En raison de son épaisseur, le triple vitrage permet de stocker plus efficacement la chaleur dans la maison tout en limitant l’apport solaire. C’est pour cette raison que ce type de vitrage est surtout conseillé pour les habitations situées dans des régions froides. Son utilisation est déconseillée dans les régions sujettes à de forts ensoleillements.

L’installation d’un triple vitrage vous permettra de réduire considérablement vos dépenses énergétiques. Sur les maisons basse-consommation, les maisons écologiques, et les maisons passives. La pose d’un triple vitrage permet même d’éviter l’utilisation d’un système de chauffage.

Malgré tout, le triple vitrage possède divers inconvénients :

  • La baisse des apports solaires peut atteindre les 20 à 25% ;

  • Il peut également entrainer une baisse de la luminosité de 12% ;

  • Il ne peut être installé en rénovation parce qu’il use rapidement les charnières ;

  • En matière d’isolation phonique, il n’y a pas de grande différence entre ses performances et celles d’un double vitrage.

Mais même ainsi, son utilisation ne devrait pas causer de grand problème dans les habitations situées dans des régions froides. Dans tous les cas, l’installation d’un triple vitrage doit être faite par un vitrier professionnel.

En somme, si l’on compare le double vitrage et le triple vitrage, il serait plus judicieux d’opter pour le double vitrage. Même s’il est moins cher, les prestations du double vitrage ne s’éloignent pas de celles du triple vitrage.