Chargement en cours ...

Accueil Blog Bonnes pratiques Dans quels cas dois-je remplacer ma fenêtre ?

Dans quels cas dois-je remplacer ma fenêtre ?

26/09/2018

Remplacer ses fenêtres peut apporter un véritable confort intérieur. Mais cette opération nécessite beaucoup de précision et beaucoup d’expérience. C’est pourquoi mieux vaut faire appel à un vitrier pour réaliser les travaux. Le seul problème c’est de savoir quand remplacer ses fenêtres. D’une manière générale, un remplacement doit être effectué quand elles ne sont plus en bon état. Plusieurs critères permettent de juger l’état de vos fenêtres.

Des indices flagrants

D’emblée, il faut savoir qu’aucune compétence en menuiserie ou en vitrerie n’est nécessaire pour savoir qu’il est temps de changer ses fenêtres. Vous pourrez facilement déduire qu’il est temps de procéder au remplacement en vous posant les questions suivantes :

  • Est-ce que vous voyez des détériorations au niveau du coupe-froid ? Le coupe-froid est un joint souple qui sert à sceller hermétiquement le châssis (la pièce qui encadre le vitrage) et le cadre (la pièce qui se fixe à l’ouverture dans le mur) de la fenêtre lorsque cette dernière est fermée.

     

  • Est-ce que la fenêtre devient difficile ou à ouvrir et/ou à fermer ?

     

  • Est-ce qu’il y a toujours des courants d’air même après la fermeture ?

     

  • Peut-on voir de la condensation sur ou entre les vitres ?

     

  • Des moisissures sont-elles présentes sur les bords ?

     

Si vous répondez positivement à une ou plusieurs de ces questions, c’est le signe qu’il est temps de réaliser quelques travaux d’entretien et de rénovation. Dans tous les cas, vous pouvez demander conseil auprès d’un vitrier pour savoir s’il est bien temps de changer votre fenêtre.

L’âge : un critère qui ne trompe pas

Comme vous le savez certainement, au fil du temps, tout type de matière perd un peu plus de son lustre d’origine. Cela est valable pour les fenêtres. Même si vous ne constatez rien d’anormal sur vos fenêtres, vous devrez les changer, dépassé un certain âge :

  • 15 ans, si votre fenêtre est faite en bois ;

     

  • 25 à 30 pour l’aluminium ;

     

  • 30 à 40 pour les fenêtres en PVC ;

     

  • 50 ans pour les fenêtres avec huisserie bois-alu ;

     

Il faut noter que ces durées peuvent être considérablement raccourcies en fonction du climat. Une fenêtre plus exposée aux intempéries et aux aléas du temps verra sa durée de vie réduire de plus de moitié. Pour éviter toutes mauvaises surprises, il est important de toujours adopter de bons comportements, c’est-à-dire, en réalisant des travaux d’entretien réguliers.

L’efficacité énergétique

L’efficacité énergétique reste le principal critère qui doit motiver le changement d’une fenêtre. Pour savoir si vos fenêtres entrainent des pertes énergétiques ou non, il faut systématiquement faire appel à un professionnel : un vitrier. Grâce à l’utilisation d’outils spécifiques, il réalisera un diagnostic à partir duquel il pourra dresser une liste de recommandations. Le coût de l’opération varie d’un professionnel à un autre. Mais généralement, quelques dizaines d’euros. Sous certaines conditions, l’opération peut être subventionnée par l’Anah ou sera éligible au crédit d’impôt.

L’aspect extérieur, l’esthétique

Très rarement, l’esthétique des fenêtres peut justifier leur remplacement. Si l’allure vieillie de vos fenêtres enlaidit votre façade, il n’y a rien de mal à les changer. Le remplacement est également conseillé si vous voulez vendre votre habitation. Ce petit détail peut en dire long sur l’état de votre bien.